Rencontre B to B organisé par Leffervescence : club d’entrepreneurs

rencontre entrepreneur

j’ai participé à une soirée thématique « B to B », « Business to Business » organisé par « Leffervescence »: un club d’entrepreneurs.

Le principe de cette soirée est de se rencontrer entre entrepreneurs, de présenter nos activités respectives et de se connaître afin de faire du business ensemble. J’ai parlé de ma Formation – Réussir sa vie professionnelle.

J’ai fait la connaissance de femmes et d’hommes entrepreneurs passionnés, humains avec une forte valeur du travail.

Le programme de cette soirée :
19 h > accueil des entrepreneurs
19h30 > présentation de la soirée
19h45 > échanges par tables
20 h > présentation des entrepreneurs, de leurs savoir-faire et échanges
21 h > repas offert par 2 producteurs locaux

Nous avons dégusté le repas plutôt vers 22h dans la convivialité et la bonne humeur.

comment est né le club d’entrepreneurs l’effervescence ?

Continuer la lecture de « Rencontre B to B organisé par Leffervescence : club d’entrepreneurs »

Employeurs et arrêt de travail : tout un programme.

 arrêt de travail employeurs solutions

La création des arrêts de travail

En France, dès 1928, la loi prévoit pour l’assuré malade, d’après attestation médicale, le droit, dès le sixième jour, à une indemnité par jour ouvrable d’un demi-salaire quotidien, jusqu’à la guérison ou la consolidation de la blessure pour un maximum de six mois.

Dès 1935, l’ordonnance opère une re-codification de cette loi. Elle garantit toujours à l’assuré malade le droit dès le sixième jour à une indemnité. Elle précise que l’indemnité est due par jour ouvrable. Cette indemnité est alors de trois à dix-huit francs. L’indemnité est dorénavant due dès le quatrième jour, si l’assuré a au moins trois enfants à sa charge.

Des statistiques

Malakoff Médéric Assureur en santé et prévoyance décrypte l’absentéisme en entreprise avec une étude qui porte sur 3 millions de salariés.

Phénomène complexe et multifactoriel, l’absentéisme concerne un tiers des salariés pour une durée moyenne d’arrêt maladie de 18,1 jours.

Outre les conséquences humaines, d’organisation, de qualité de service, de relation clients, d’image ou de climat social, l’impact financier des arrêts de travail est important pour les entreprises : en 2014, ils représentaient l’équivalent de 42 emplois à temps plein (ETP) dans une entreprise de 1 000 salariés. L’absentéisme est par ailleurs une préoccupation majeure pour 89 % des dirigeants.

Les enseignements clés de l’Étude Absentéisme 2015

Des chiffres relativement stables ou en légère hausse

32,6% des salariés sont absents au moins une fois dans l’année. Ce chiffre reste relativement stable par rapport à 2013 (32,4 %).

La durée moyenne d’un arrêt maladie est de 18,1 jours calendaires (contre 17,4 en 2013). Ce chiffre est en augmentation dans toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

Le nombre de jours d’absence par salarié est de 11,4 jours (vs 10,8 jours en 2013).

Le nombre de jours d’absence par salarié absent s’élève à 35 jours (vs 33,4 en 2013).

Chaque salarié s’arrête 0,63 fois par an. Ce chiffre est stable depuis 4 ans.

Il convient de noter que le nombre des arrêts de plus de 10 jours a tendance à augmenter (+5 % vs 2013) alors que celui des arrêts de moins de 10 jours diminue.

Les facteurs déclencheurs d’un arrêt de travail :

Continuer la lecture de « Employeurs et arrêt de travail : tout un programme. »