DEFI – 5 jours contre le manque de reconnaissance

DEFI – 5 jours contre le manque de reconnaissance

defi 5 jours contre le manque de reconnaissance

Je m’inscris !

L’idée du défi

Lorsque je travaillais en maison de retraite, le personnel et moi même nous parlions souvent du manque de reconnaissance. C’était un sujet quotidien entre salariés.

C’est vrai que le manque de reconnaissance constitue un facteur de souffrance. Être reconnu, c’est dans une certaine mesure être aimé et apprécié des autres. Même si la satisfaction du besoin de reconnaissance est variable d’un individu à l’autre, d’une culture à l’autre, 74 % des salariés en Europe ne reçoivent jamais ou rarement d’éloges de la part de leurs supérieurs.

A contrario, lorsque mon implication est reconnue par ma hiérarchie, mon entourage ou les clients par exemple cela favorise mon bien-être au quotidien et mon efficacité.

Je me suis posée la question : Quelles solutions s’offrent à moi pour satisfaire mon besoin de reconnaissance ?

C’est de là qu’est né le défi – 5 jours contre le manque de reconnaissance !

Les résultats du sondage pour le défi

Suite au sondage que j’ai publié sur Facebook, vous êtes plusieurs avoir répondu : « oui je participe au DEFI – 5 jours contre le manque de reconnaissance !  »

Je vous ai préparé une formation gratuite composée de 5 vidéos pour relever le défi – 5 jours contre le manque de reconnaissance.

Une fois inscrit, vous aurez accès à une vidéo par jour avec un nouveau défi à chaque fois.

Je m’inscris !

Le programme du défi :

  • Vidéo 1 : j’éclaircis la situation
  • Vidéo 2 : Je développe ma reconnaissance
  • Vidéo 3 : Je demande de la reconnaissance
  • Vidéo 4 : Un nouveau point de vue
  • Vidéo 5 : Je célèbre

Les bénéfices du défi

Se sentir plus léger, plus optimiste et donc plus chanceux

S’aimer

Aimer ce que l’on fait et comment on le fait

Partager des émotions positives avec notre entourage

Avoir une meilleure santé

Être une personne inspirante…

Conclusion

Je vous invite à inscrire dans les commentaires : OUI je participe au défi !

Je m’inscris !

17 pensées sur “DEFI – 5 jours contre le manque de reconnaissance”

  1. Mardi:
    -J’ai conduit mes enfants à l’école
    -J’ai fait le ménage et les courses
    -j’ai appelé mon papa
    – je suis allée à mon rdv de coaching
    -je suis allée chercher mon fils au collège
    -j’ai préparé le repas du soir
    -j’ai vérifié les devoirs
    -j’ai repassé
    Ouffff journée bien remplie = repos bien mérité !
    Merci Céline pour ce défi , il m’a montré à quel point il est important d’écouter les remarques positives!!
    A bientôt

  2. Les derniers jours, j’ai eu plusieurs satisfactions:
    Mon coaché m’a remercié pour le travail que l’on a effectué ensemble ! Il est satisfait de son objectif.
    Et sa maman (c’est un jeune homme de 20 ans en recherche d’orientation scolaire), m’a également fait des louanges! Quel bonheur!!
    Sinon toutes les semaines, je pratique du fitness et du piloxing, et après chaque séance, je suis fière de moi! J »en sors détendue, en sueur et je dors comme un bébé!!

  3. J’ai demandé à mes enfants de me dire « Merci Maman, je te vois! » pendant 1 semaine. Ils ont trouvé « bizarre » mais ils se sont pliés au jeu.
    Résultat: je me sentais bien à chaque « merci Maman, je te vois » et eux se sentaient plus concernés en le disant.
    C’est le double effet Kiss Cool 😉

  4. J’apprécie lorsqu’on me dit: « Manuella, merci de ton écoute et ton aide. Tu m’as aidé à prendre ma décision. » ou que mes enfants me disent « Merci maman d’être toujours là pour nous! ».

  5. Salut Céline,

    ce que j’apprécie en terme de reconnaissance c’est que quelqu’un recommande mes idées ou ma façon de travailler auprès d’autres personnes

    1. Salut Claire,
      Merci pour ta participation. Si tu veux que je recommande un de tes stages sur mon groupe Facebook, ce serait avec grand plaisir ! 😉

  6. Bonjour Céline,

    Merci Céline pour cet exercice
    J’aime bien que l’on me dise merci. Pour moi c’est reconnaitre que j’ai pris du temps pour dire, faire, accompagner, préparer…pour lui ou elle!
    Et j’essaye aussi de m’auto-féliciter quand je suis satisfaite de ce que j’ai accompli.

  7. Merci Céline
    C’est simple…. Mais efficace…
    Moi ce que j’aime comme signe de reconnaissance c’est qu’on me dise que je suis créative et que je fais du travail de qualité. Je suis couturière autodidacte et je me sens souvent illégitime (justement parce que je me sens inférieure à ceux qui ont les formations adéquates)…
    Encore merci pour cette première vidéo.

    1. Merci Noémie pour ton commentaire. Je comprends ton ressenti, c’est vrai que ce n’est pas facile de se positionner par rapport à une personne diplômée.
      Un autodidacte peut être hautement compétent. L’important c’est que tout le monde soit satisfait du travail accompli (le client et soi-même). 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 6 =